Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 14:43
Les banques continuent toujours à spéculer.

Dans un article intitulé : « Nos très chères banques!!»posté le 11 Août, je donnais des informations sur le nouveau terrain de jeu spéculatif de certaines banques, qui recherchaient à faire des gros profits en manipulant notamment les cours des métaux comme l'aluminium.

Il est vrai que ce type d'activité est beaucoup plus discret, que la spéculation boursière, devenue de plus en plus contrôlée.

Peut on croire que ces mauvaises pratiques font partie du passé et ne sont que l'exercice imprudent et isolé de quelques unes.

Hé bien non !

D'un côté nous avons la Banque Centrale Européenne, qui baisse son taux directeur à son plus bas historique à 0,25%, pour permettre aux banques de la zone Euro de bénéficier de possibilités de refinancement les plus attractives possibles pour prêter aux entreprises et de l'autre côté nous avons de très grandes banques qui se livrent à des manipulations des taux interbancaires pour encore tirer des profits spéculatifs.

Les taux interbancaires, sont le Libor et l'Euribor.Ce sont les taux auxquels les banques se prêtent de l'argent entre elles. Il est évident que si elles manipulent ces taux , le résultat final est que le taux qui va être proposé aux entreprises sera inévitablement plus élevé qu'il n'aurait du l'être avant ces manipulations spéculatives.

Selon le journal financier The Financial Times, au moins huit d'entre elles, ont été prises en flagrant délit , par la Commission Européenne, qui va leur infliger des amendes conséquentes allant de 360 000€ à 774 000€ !

Le Financial Times cite les banques suivantes:Royal Bank of Scotland,Société Générale, Deutsch Bank,JP Morgan, HSBC,Credit Agricole,Barclays,Rabobank .

On voit dans ce panel,qu'il s'agit de grands établissements dans toute l'Europe.

Quand et qui va enfin, ramener les banques dans le droit chemin de l'activité pour laquelle elle existent : financer aux meilleures conditions possibles l'économie réelle pour relancer la croissance?

Qu'elles se rémunèrent normalement au passage, personne ne le contestera, ce sont après tout des entreprises comme les autres ( enfin plutôt cela le devrait), mais qu'elles continuent à spéculer à court terme en mettant à mal les possibilités de relance de la croissance en n'offrant pas un financement plus attractif aux entreprises, c'est inadmissible !

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie Business Entreprenariat
commenter cet article

commentaires

Nicolas 24/01/2014 14:15

Les banques sont comme toutes les autres entreprises. Il y en a qui n'hésiteront pas à se salir les mains pour amasser un maximum de profit. Cette situation est alarmante mais il n'y a rien à faire. L'économie devrait donc attendre la bonne foi des dirigeants de ces institutions financières pour pouvoir se relever.

le banquier entrepreneur 30/01/2014 08:27

Je ne partage qu'en partie votre commentaire.Il y a "se salir les mains" et l'autre expressoin
"mettre les mains dans le camboui" et c'est ce que font la grande majorité des PME,et elles, elles interviennent dans l'économie réelle et non virtuelle comme les banques.Elles créent des emplois,et en cas de difficulté, elles vont au dépôt de bilan, sans pouvoir espérer un soutien des Etats.Alors si elles font des profits ( raisonnables), ce n'est qu'une rémunération du travail et du risque.

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche