Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 16:09
Trouver son associé sans partir dans une aventure risquée !

Lorsque l’on souhaite entreprendre à plusieurs, il faut trouver un associé. Certains n’ont pas de difficultés à en trouver un et choisissent d’entreprendre avec des amis ou de la famille. D’autres ne veulent pas mélanger relations personnelles et relations professionnelles.

Heureusement pour eux, il existe diverses méthodes pour trouver un associé, s’assurer qu’il peut vous correspondre et éviter les futurs risques de conflits au sein de l’entreprise.


Comment trouver le bon associé ?

La première source pour trouver son associé, c’est les connaissances. En choisissant un associé que vous connaissez (famille, amis, collègues…), vous pouvez déjà savoir si vous allez vous entendre ensemble au niveau de la personnalité. Vous connaissez ses compétences, ce qui vous donne une idée de la possible « compatibilité » entre vous.

Cependant, si vous lisez cet article, c’est sûrement parce que vous ne voulez pas vous associer à des personnes de votre entourage. Ou vous cherchez peut-être un associé avec des compétences spécifiques.

Comment faire dans ce cas?

Pour pouvoir trouver le bon associé le plus important est de savoir quel type de compétences vous recherchez.
Vous devez donc commencer par définir votre associé idéal : quelles compétences recherchez vous chez cet associé ? A quels besoins va-t-il devoir répondre ? Quelles fonctions va-t-il devoir remplir ? Etc…
En lisant la description, un associé potentiel doit comprendre immédiatement ce que vous
recherchez, et s’ il a les compétences pour cela.
Ensuite, vous devez préparer une description de vous et de ce que vous faites. Le futur associé que vous cherchez est comme vous: il cherche quelqu’un avec qui il sera complémentaire et avec qui il peut s’entendre. Détaillez donc bien quel sera votre rôle au sein de l’entreprise etpourquoi vous avez besoin d’un associé pour vous épauler.

Lorsque l’on s’associe, le côté professionnel est aussi important que le côté personnel.
S’associer, c’est comme se marier, il faut s’entendre avec l’autre personne pour pouvoir le faire. Alors n’hésitez pas à vous décrire ainsi que décrire votre futur associé sur un plan plus personnel. Par exemple, vous cherchez peut-être quelqu’un qui a de l’ambition et du caractère.
Tous les profils ne sont pas compatibles avec les missions que va avoir votre nouvel associé. En ayant une description précise de l’associé que vous cherchez, vous allez gagner beaucoup de temps, en éliminant le maximum de profils incompatibles.
Une fois que vous avez une idée de l’associé idéal, il faut le trouver. Il existe différents moyens pour y arriver. La première chose à faire est d’utiliser les réseaux sociaux, en diffusant votre annonce sur des groupes spécialisés ou même via vos amis qui eux connaissent peut-être la personne idéale pour vous. !
Il ne faut pas hésiter à parler de votre recherche à tout le monde. Il se peut qu’un jour vous croisiez quelqu’un qui peut vous aider.

Vous pouvez aussi utiliser des sites spécialisés comme des sites d’annonces en ligne par
exemple (par exemple Ideasvoice) .Au final, vous devez diffuser l’annonce la plus précise possible via un maximum de supports.

Mais comment être sûr que la personne que vous allez trouver peut être le bon associé ?
Pour commencer, votre associé doit être complémentaire avec vous pour pouvoir mener votre projet. La complémentarité se joue aussi bien sur le plan professionnel (compétences) que sur le plan personnel (affinités). Pour ce qui est des compétences, informez-vous sur ses expériences et ses formations. Essayez de savoir dans quels domaines ce futur associé est plus compétent que vous. Il faut repérer tous les avantages qu’il peut vous apporter, comme par exemple un carnet d’adresses. Votre nouvel associé doit partager la même vision que vous. Pour en être sûr vous pouvez lui faire passer un entretien axé sur le développement stratégique de votre entreprise. Cela vous
permettra de voir si ce qu’il propose est cohérent avec la vision que vous avez.
Pour tout ce qui est lié à l’affinité, malheureusement il n’est pas possible de connaître votre futur associé en un rendez-vous. Vous avez donc le choix entre vous fier à votre intuition, ou prendre le temps de le connaitre un peu mieux en proposant plusieurs rendez-vous un peu moins formels.
Enfin, dernier conseil, avant de vous engager, travaillez quelques mois afin d’apprendre à vous
connaitre dans le cadre d’un environnement professionnel. Il faut tester son potentiel associé avant de signer quoi que ce soit.

J’ai trouvé mon associé. Comment nous protéger d’éventuels conflits ?

Que votre associé soit une de vos connaissances ou un parfait inconnu, il est important de signer un pacte d’associés (ou pacte d’actionnaires dans le cas d’une SA / SAS). Ce pacte,souvent oublié par les associés, permet de préciser certaines règles entre les associés.
Pour bien comprendre l’importance d’un pacte d’associés, nous allons prendre l’exemple de deux amis: Antoine et Bastien. Antoine avait une idée d’entreprise en tête. Il a donc décidé de s’associer à Bastien (avec chacun 50% des parts) qui avait des compétences complémentaires. Ils se connaissaient bien et ne se sont pas posé la question d’éventuels conflits. Ils n’ont donc pas signé de pactes d’associés. Après plusieurs années d’activité, Bastien décide de quitter l’aventure et cède ses parts à un concurrent… qui ne partage pas la même vision qu’Antoine.
Antoine se retrouve avec un nouvel associé qui n’est jamais d’accord avec lui, ce qui amène à de nombreuses situations de blocage.
Grâce au pacte d’associés vous pouvez éviter ce genre de situation. Le pacte sert à définir ce que les associés ont le droit de faire et sous quelles conditions. Dans notre exemple, il est possible d’indiquer dans le pacte, une clause de sortie spécifique empêchant Bastien de revendre ses parts à des concurrents par exemple.
Le pacte d’associés comporte différentes clauses. Celles-ci permettent aux associés de sortir d’une situation de blocage ou d’un conflit. Il existe par exemple des clauses liées au droit de vote, qui peuvent limiter le pouvoir d’un des associés dans certaines situations (et sous certaines conditions). Une autre clause peut imposer l’unanimité sur des décisions importantes. Comme pour notre exemple, il existe des clauses de sorties qui empêchent les associés de céder leurs parts à n’importe qui !
Le pacte d’associés se signe généralement lorsque l’entreprise est créée ou lors de l’entrée d’un nouvel associé. Pour le rédiger les associés se mettent d’accord et négocient les différentes clauses. Une fois signé, les associés sont obligés de le respecter sous peine de devoir payer des dommages et intérêts. Comme cela, les associés sont plus réticents à l’enfreindre. Avec un pacte d’associés le risque de conflits interne est donc diminué.

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie Entreprenariat Business
commenter cet article

commentaires

Kevin 12/02/2015 06:43

C'est un cas qu'on retrouve souvent dans le milieu de la restauration. Lorsqu'un chef s'associe avec un étudiant sorti d'une école de commerce notamment. Je ne peux que recommandant de bien se renseigner avant de se lancer.
Le mieux est, en plus de connaitre les qualités de chacun, savoir si les caractères s'associent aussi. Il serait dommage de devoir tout arrêté à causes de personnalité opposées.
Pour résumer, c'est un point sur lequel il ne faudra surement pas passer à côté.
Les conseils que vous donné sont d'ailleurs tout à fait approprié. Surtout pour des jeunes créateurs.

le Banquier Entrepreneur 13/02/2015 07:57

Le pacte d'associé qui n'est pas du tout un réflexe courant est vraiment une réponse bonne réponse à beaucoup de situations, je pense qu'il devrait être généralisé ce qui est bien trop loin d'être le cas. En effet il peut contenir toutes sortes de clauses,même prévoir une sorte de période transitoire à l'issue de laquelle chaqun peut se quitter en bonne entente et en reprenant ses "billes".

Marie Christine 09/09/2014 10:49

Merci pour ces explications très utiles. Lors de choix d'un associé il y a tellement de choses à prendre en compte, en particulier au niveau des formalités, qu'il est nécessaire d'être très vigilent.

le Banquier Entrepreneur 09/09/2014 19:37

Très content de vous être utile.C'est quand un associé quitte l'entreprise, que l'on s'apperçoit,trop tard,des problèmes qu'on aurait pu éviter en amont.Comme un divorce entre époux cela ne se passe rarement bien car il y a de l'argent et de l'affectif qui se télescopent au détriement de la raison

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche