Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:34

questi10.jpgCe troisième article termine  la saga qu'on aurait pu appeler en parodiant Proust  "A la recherche de l'auto- entrepreneur perdu", si on  s'autorisait à faire de l'humour sur ce sujet trop sérieux pour  cela. Toujours selon les statistiques fournies par l'ACOSS, il est intéressant de voir les régions où ça marche et quel est le profil de ces entrepreneurs.

Le Top five qui se détache nettement est le suivant : il est exprimé en  nombre d'auto- entrepreneurs administrativement actifs:

PARIS : 47 813 , BOUCHES  DU RHONE : 29 274, ALPES MARITIMES  : 24 089 , RHONE :  22 420 et enfin  HAUTS DE  SEINE : 21 980.

Tout cela parait logique, car cela correspond aux bassins d'activité économique les plus importants de France. On peut déjà en conclure, qu'il vaut mieux se lancer dans une région à forte activité économique, même s'il y a de la concurrence,

que de s'implanter dans un territoire à faible activité économique, même si on pense avoir une très bonne idée. 

On retrouve notre paramètre du marché porteur.

Faisons plus ample connaissance : qui êtes vous ?  64% d'hommes et 36% de femmes. Certes, le rapport n'est pas encore équilibré mais cela montre que le statut d'auto-entrepreneur est une opportunité bien saisie par les femmes pour

entrer dans le monde un peut trop masculin, jusqu'à présent ,de l'entreprise.

Votre âge ? La répartition est assez surprenante dans son homogénéité jusqu' à 50 ans :

moins de 30ans : 22.5%, 30-39ans : 28.80% , 40-49ans : 24.60%, 50-59ans : 15% , 60-69ans : 8,20% à compléter par

09% de" papy travailleurs" de 70 ans et plus.

Devenir auto-entrepreneur n'est donc pas une initiative de jeunes, toutes les tranches d'âges osent se lancer, c'est

un signe extrêmement positif de la dynamique encore présente dans notre pays. Alors il faut que les pouvoirs publics, les organismes professionnels, les accompagnent pour qu'ils développent leur business et  ne se découragent plus ,comme le montrent les statistiques du précédent article.   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

charly 23/01/2012 13:54

Il faut dire aussi que l'administration n'aide pas beaucoup les auto-entrepreneurs dans les démarches. Et le pôle emploi a du mal à les renseigner proprement. Je sais qu'une personne
auto-entrepreneur a arrêté son activité car tout ce qu'elle signait comme affaire en tant qu'auto-entrepreneur, était immédiatement déduit de ses indemnités chômage ...pas très motivant si ça se
passe dès le début !

charly 23/01/2012 11:57

Je pense que le retour à la croissance dans notre pays passera aussi par le développement des TPE et PME. L'Etat devrait donc tout faire pour aider les jeunes entreprises à passer les premiers caps
sans trop de contraintes financières

le banquier entrepreneur 23/01/2012 13:52



Bien d'accord avec vous.Sujet que j'aborderai aussi.Pourquoi j'ai mis l'accent sur les auto-entrepreneurs, c'est parce que dans le projet initial du gouvernement, ce statut
n'était  pas considéré uniquement, comme une fin en soi, mais bien plus, comme une expérience transitoire,devant amener le créateur d'entreprise à faire ses premières armes sans
trop de complication, pour ensuite évoluer, vers la SARL, la SAS, et pourquoi pas la SA.Alors si on les abandonne déjà au début du chemin........Voilà une bonne idée de départ qui risque de
faire un double flop! 


 


 


   



Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche