Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 00:00

imagesCACGH7AH.jpgPourquoi ne pas prendre comme modèle le plus grand chef d'entreprise de France ?

Avant de donner un éclairage plus précis sur l'aspect fiscal,  cette annonce sur le plan de la communication et donc, de l'image de notre pays à l'étranger, est une véritable catastrophe. Un étranger ne s'intéressera pas, à juste titre, aux "réglages" donnés sur le plan fiscal pour atténuer l'information, il ne retiendra qu'une chose :

La France est un pays où quand on devient riche par la création d'entreprise, on s'y sent si mal, qu'on veut en partir.

Notre déficit commercial chronique est atténué par 4 activités exportatrices très largement excèdentaires qui sont fondées sur notre image : l'aéronautique, le vin, les parfums, la mode. (A noter que le Groupe de Bernard Arnault y possède de très nombreuses sociétés).Ternissons notre image et nous n'allons sûrement pas redresser notre balance commerciale.

Maintenant  quelques infos non exhaustives sur  le plan fiscal.

Depuis 1962, un français ne peut  plus acquérir la nationalité monégasque ; par contre un belge, le peut. Alors pour aller à Monaco ultérieurement, un passage par la Belgique est un chemin que certains ont déjà emprunté.

En Belgique :

- pas d'impôts sur les grandes fortunes (ISF) et non plus sur les plus values en cas de revente  de son entreprise.

- les droits de succession en ligne directe : deux taux plafonds selon les régions , région flamande 27%,  la Wallonie et Bruxelles 30%, en France c'est  45%.

A Monaco :

- bien sûr pas d'impôts sur le revenu, ni sur la fortune et non plus sur les succession en ligne directe.

Maintenant regardons l'impôt sur les sociétés :

En Belgique :

- plusieurs tranches: la plus élevée : le taux est à 34.5%, mais pour les bénéfices supérieurs à 322 000€ ; pour  ceux inférieurs à 25 000€ ce n' est que 24%. En France, c'est 33%  pour tous, sauf pour les plus grosses sociétés dont celles du CAC 40, dont le taux réel, grâce à des artifices fiscaux, est en moyenne de 8%.

A Monaco :

Si 75% du chiffre d'affaires est réalisé sur Monaco, pas d'imposition, si plus de 25% est réalisé à l'extérieur de la Principauté l' imposition est  à 33,3%. 

Enfin si vous trouvez qu'en Belgique le climat est un peu froid, réfléchissez  à vous délocaliser en Espagne ou le taux  d'imposition pour les entreprises réalisant moins de 5 millions de chiffre d'affaires et ayant moins de 25 salariés est de 20% jusqu'à 120 000€ de bénéfice et forfaitairement  de 25% au delà. Et cerise sur le gâteau, il n'y a pas de taxe d'apprentissage ni de taxe professionnelle à payer.

En conclusion, cela fait penser à une des célèbres phrase de Coluche : " C'est l'histoire d'un mec....un mec normal......quoi .......pas un suisse.....pas un belge ......" 

Nous venons  d'entrer politiquement dans l'aire de la " normalité" et cette  nouvelle histoire belge doit bien faire rire,  nos voisins. 

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

microneedling 07/04/2014 13:39

Thank you so much for sharing the news. I too love cars a lot and I have collections of pictures with me of different types of cars. Even though I landed up accidentally. it was quite interesting to go through post.

Création société 16/10/2012 15:15

Cet article permet de partir sur de nouvelles bases entrepreneuriales, mais il ne faut pas oublier d'inscrire votre entreprise dans un journal d'annonce légale.

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche