Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 00:00

imagesCAWJAW28.jpg-ga.jpgLes mauvaises habitudes perdures : on continue en France à vouloir régler les problèmes économiques en utilisant la fiscalité. Le rapport GALLOIS préconisait une baisse immédiate des charges des entreprises pour améliorer leur compétitivité. Le gouvernement  a accepté de mettre cette mesure en oeuvre, mais il choisit la voie la moins efficace : le crédit d'impôt. Ce faisant, il a transformé le "Choc " de compétitivité en "Pacte". C'est une erreur. Avant  de voir pourquoi, analysons les raisons qui ont probablement poussé le gouvernement à faire ce choix.

Il y en a essentiellement deux :

 - Le team gouvernemental actuel connaît très mal l'entreprise et donc il ne fait pas confiance aux entrepreneurs. Alors pas question de leur donner une sorte de chèque en blanc, craignant que cet avantage ne soit pas utilisé  pour le développement, l'innovation et l'embauche, mais pour augmenter le bénéfice,donc les dividendes.

- politiquement , face à des sondages en chute, il semblait hasardeux, d'alourdir l'effort national au profit des entreprises et contrarier  l'idéologie du parti qui fait sa majorité. 

Voilà pourquoi le choix de la fiscalité a été fait pour se rassurer , et  la mise en oeuvre effective reportée à 2014 et étalée sur trois années.

Ce choix  n'est pas anodin, car chaque année , il y a une nouvelle loi de finances qui est revue, elle peut remettre en cause sans problème les dispositions précédentes. Elle est votée en fin d'année, elle  a même le privilège (et c'est la seule loi) de pouvoir  avoir un effet rétroactif, au 1er janvier de l'année en cours.

Voilà donc une stratégie de la prudence.

C'est vraiment mal connaître les chefs d'entreprises, la très grande majorité sont des gens qui ont choisi cette voie par passion, qui veulent se réaliser dans le succès de leur entreprise et font beaucoup d' efforts pour cela.

Je ne  parle pas  bien sûr des très grandes entreprises, dont celles du CAC 40.

Soyons précis ( Source INSEE), sur les 2,69 millions d'entreprises que compte la France, la répartition est la suivante :

- 217 grandes entreprises 

- 4 600 ETI  ( entreprise de taille intermédiaire)

- 131 000 PME

- et le reste soit : 2.255 millions sont des micro entreprises ( de 0 à 9 salariés) !

Voilà une vision plus réaliste du véritable tissu économique de la France. L'INSEE vient aussi de nous donner un autre chiffre, le taux de faillite des entreprises de moins de 50 salariés vient d'augmenter de 11% sur le 3è trimestre 2011.

Alors pourquoi le choix  du " pacte " est mauvais ?

Trois raisons principales :

- sur le plan international, l'effet d'annonce d'un "choc" aurait requalifié la France dans les pays dynamiques qui osent être agressifs pour rétablir leur situation. Effet positif sur les investisseurs étrangers.

- sur le plan politique, notre Président aurait certainement renforcé son image bien écornée de leader et cela n'aurait pu être que bénéfique dans nos négociations avec nos partenaires commerciaux.

-  l'impact réel pour la compétitivité des  entreprises  aurait pu être bénéfique dès 2013, et non par tiers seulement à partir de 2014. Dans le dispositif  fiscal qui va être mis en place pour le crédit d'impôt, le paramètre le plus important  pour déterminer le montant qui sera accordé sera le nombre de salariés dans l'entreprise, alors quand on sait (source INSEE), que  les 217 grandes entreprises emploient 31% de l'ensemble des salariés en France et  les 4 600 ETI 28%, donc au total 59% , c'est bien ces entreprises qui vont  récolter le maximum de cette manne fiscale. 

 

Voilà pourquoi partant d'une bonne idée, suivi d'une première bonne initiative gouvernementale une fois encore, la politique prenant le pas sur l'économique, en passant du "choc" au "pacte" l'effet escompté risque d'être  bien amoindri pour la compétitivité et l'emploi.

 

  

 

      

  

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

charly 12/11/2012 10:10

C'est vraiment dommage en effet !

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche