Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 00:00

facebook.jpgL'introduction en bourse de Facebook à 38 dollars, le 18 mai dernier, a été une formidable opération de communication. Logique pour ce réseau communautaire qui revendique quelques 800 millions d'inscrits rivés à leur Iphone, voire complètement addicts pour certains. Le succès de Facebook, c'est communiquer sur tout, tout le temps et avec tout le monde....... et gratuitement ....ou presque....... ! Alors quand la société s'introduit en Bourse, cela ne peut être qu'un événement planétaire. De fait, lever 16 milliards de dollars en a fait une des plus grosses opérations financières de tous les temps enregistrées aux USA. Mais malheureusement très vite les choses ont dérapées, dès l'introduction, des bugs techniques sont  enregistrés par la société boursière Nasdaq OMX, qui a reçu une avalanche d'annulation d'ordre le matin de l'introduction ( tiens...bizarre....) et qui n' a pas pu tout traiter. Ensuite le titre après une timide appréciation a commencé à baisser. Puis 2 jours après son introduction, il perdait environ 13%  pour passer de 38* dollars à 33* dollars. Deux semaines plus tard nous étions à 26*dollars, soit une baisse de plus de 30%, et avec  un taux plus bas atteint le 5 juin à 25,87 dollars  !  Alors dans ces deux premières semaines de cotation, on a assisté à une autre tempête médiatique à la hauteur de la déception constatée.

Des experts financiers ( enfin pas les mêmes......peut être.....) ont dit que le titre avait été surévalué, qu'il ne valait de fait que guère plus que 20*dollars compte tenu de ses perspectives de croissance et de résultats plus modestes qu'annoncés. La société Nasdaq OMX, responsable de l'introduction en bourse a proposé en urgence pour calmer l'incendie, de créer à ses frais, un fonds d'indemnisation de 40 millions de dollars pour dédommager les victimes des bugs techniques.

Qu'en est il aujourd'hui ?

Le calme est revenu dans les médias qui sont passés à autre chose, le titre voyage autour de 27,5*dollars, soit une perte potentielle d'environ 29% pour les souscripteurs.

Alors posons-nous plusieurs questions :

- pourquoi lever 16 milliards d'une épargne qui aurait pu aller vers beaucoup d'entreprises ?  Pour rendre encore plus  riche, qu'il ne l'est déjà, le fondateur de  Facebook ?

- est ce que les petits porteurs ont été traités de la même façon que les gros investisseurs ?

- ont-ils bénéficié des informations de dernière minute, qui ont déclenché ces rafales d'ordres d'annulation ?

- sur quels critères seront éventuellement indemnisés ceux dont les ordres on été mal traités?  

Alors si vous êtes un inconditionnel de Facebook qui a passé un ordre d'achat avec son Iphone, ou par un autre moyen, vous savez maintenant combien vous coûte actuellement  votre adhésion à ce réseau communautaire...!

Terminons cet article sur un mode complètement humoristique : si Mark Zuckerberg était  allé jusqu'au bout de sa logique de réseau communautaire, il aurait du réserver à l'achat  une action à chaque  inscrit au prix de 20 dollars. Avec les 800 millions d'inscrits versant chacun 20 dollars, il levait bien ses 16 milliards de dollars, et aujourd'hui chaque inscrit gagnerait 7 dollars soit 35% pour le remercier de lui avoir fait faire fortune.....!   

(* chiffres arrondis)   

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

microneedle skin roller reviews 06/01/2014 13:09

Many people have been taking the advantage of facebook to improve their profit scale in whatever they were developing. But that indeed is a good idea to develop their instincts. Anyways thanks a lot for sharing such valuable information through this site.

Elodie 12/07/2012 21:04

Je suis étudiante et nous en avions parlé en cours de cette introduction de Facebook en bourse, il fallait s'y connaître un peu en bourse pour savoir que c'était une affaire pas rentable, Facebook
a doublé le nombre d'action qu'il devait mettre sur le marché peu de temps avant, cela divise donc la valeur, sinon ça aurait été une affaire intéressante, en espérant pour ceux qui ont investies
qu'ils rentreront dans leurs frais par la suite.

le banquier entrepreneur 13/07/2012 07:12



le cours semble maintenant se stabiliser autour de 30/31 USD soit environ  à moins 20% de sa valeur d'introduction. Cela parait plus en adéquation avec la valeur réelle de l'action, mais je
pense que c'est encore un peu surévalué .Ce que je trouve vraiment régretable, c'est d'une part le battage médiatique qui a poussé à l'achat des personnes  non initiées au
risque boursier, et  d'autre part,l'attitude de certaines banques. Sur ce dernier point, des enquêtes sont d'ailleurs toujours en cours. 



Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche