Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 00:00

restriction-des-credits.jpgDans 3 articles précédents dans ce blog : le 14 janvier  "Conséquences de la perte du Triple A", le 24 janvier " Après Moodys, Standard &Poor frappe aussi" et le 03 février  "Les Banques et les Entreprises, art 3, le crédit plus difficile"

je donnais les raisons d'une évolution probablement négative de l'octroi des crédits, tant au niveau des entreprises que des particuliers.

En synthèse,  je prévoyais une possible hausse des  taux, toutefois modérée, mais surtout quelque chose de moins

visible,et beaucoup plus impactant : un resserrement de plus en plus important des conditions d'obtention des crédits.

He bien !  nous y sommes... Et ce n'est que le début !

En effet, les médias commencent à en faire l'echo. La première analyse qui a été relayée est celle de Michel MOUILLARD professeur d'Economie à l'Université de Paris Nanterre dont l'étude a constaté une augmentation de l'apport  personnel demandée aux emprunteurs pour obtenir un crédit . Même si pour le moment cette augmentation n'est que de 6 %, c'est quasiment le même pourcentage de futurs acquéreurs qui disparait du marché. A cela s'ajoute une donnée plus difficilement quantifiable, qui est l'analyse de risque que fait la banque sur la stabilité financière de l'emprunteur. Là aussi,  les banques deviennent de plus en plus exigeantes car elles considèrent que la crise ne va pas se résoudre et donc qu'en terme d'emploi notamment, le futur emprunteur  a un risque  potentiel de chômage plus élevé. L'addition de ces 2 paramètres commence à réduire sérieusement le nombre de crédits accordés. La première conséquence est déjà sensible, c'est  un net ralentissement du marché de l'immobilier, avec des prévisions pessimistes sur les 2 à 3 ans à venir.

Les entreprises n'échappent pas non plus à cette stratégie des banques. Mais là, c'est moins perceptible par les médias, car le paramètre apport personnel est hors sujet ; donc tout se reporte sur l'analyse du risque que fait la banque, et dont elle est la seule à définir les critères et à les durcir comme elle veut.

Cela joue sur les demandes de crédit d'investissement ,mais aussi, bien sûr sur le renouvellement des lignes de crédits en cours. Beaucoup de chef d'entreprises commencent  à avoir de mauvaises surprises et ce n'est pas par hasard que le nombre des faillites sur le 4ème trimestre 2011 est reparti à la hausse, et ce sont les TPE et le PME les plus touchées.

Ce n'est certainement pas cette évolution qui va favoriser le retour de la croissance.  

  

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

simulationdepretimmobilier 07/01/2015 12:48

En effet ce n'est que le début puisque nous sommes en janvier 2015 et apparemment les banques durcissent encore plus les conditions d'accès au crédit : emploi stable (et pas de CDD svp), apport personnel plus important (entre 10 et 20%), achat de produits bancaires.... et j'en passe. Bon, ceux qui galèrent vraiment n'ont pas milles solutions non plus. Il faut utiliser des simulateurs de crédit en ligne et voir si on a fait une bonne affaire tout en calculant son taux d'endettement ou encore ses mensualités. Mais cette augmentation de 6% de l'apport amène quand même à se poser des questions : à quoi bon baisser les taux d'emprunt si c'est pour en interdire l'accès à un plus grand nombre ?

los angeles web design 06/03/2014 12:03

Thanks you for sharing the information. It is good to know that the media have started to make echo on the issue. Keep sharing more details of the same. I would like to know more about it and have already bookmarked the site.

le banquier entrepreneur 12/03/2014 08:36

Thank you for your comment. I am very happy to welcome you as reader. A next post is again going to speak about banks and loans

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche