Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:30

bale-ii-ratio-solvabilite.jpgTout d'abord, revenons sur l'article précédent pour répondre à des questions posées en messagerie du blog sur la règle Bale III. Voilà des précisions : les 7% de fonds propres seront  bien constitués du ratio Core Tiers One qui passe à 4.5%

et des 2.5% du matelas de sécurité prélévé sur le bénéfice de la banque non distribué aux actionnaires, comme nous l'avons vu dans l'article précédent. J'en parle au futur parce que c'est  un objectif à atteindre pour  2019....

En ce qui concerne la ratio de solvabilité, qui est de 8%, il doit être porté à 10,5% mais là aussi,  par l'addition aux 8% actuels, de ces fameux 2.5% et aussi avec un objectif de mise en place progressivement entre 2013 et 2019 !

Voilà  c'est dit, je ne sais pas si c'est plus clair pour tous, mais ce qui est évident, c'est que cette augmentation des fonds propres des banques, passe obligatoirement par l'addition de 2.5% pris sur les dividendes qui auraient du être distribués aux actionnaires.Démarche louable, mais à votre avis, comment ces derniers vont réagir ?

Vont ils avoir une attitude économiquement responsable, ou vont ils exiger de la banque une  augmentation de ses bénéfices pour garder le même niveau de revenu, après le prélèvement des 2.5% ?  A vous de vous faire votre opinion !

Par contre, ce qui est certain, c'est que dans les deux cas de figure, les banques devront continuer à faire des bénéfices, soit confortables, soit très confortables.

A cela, il faut ajouter la dégradation, pour certaines d'entre elles, de leur notation, par les agences de notations, avec pour conséquence un coût plus cher de leur refinancement sur les marchés financiers .

Enfin dernier  élément, il faut savoir que chaque fois qu'une banque accorde un crédit, en fonction de son montant , de sa durée et du risque pris, elle  doit en quelque sorte faire une provision porportionelle en fonds propres.

Nous avons donc 3 paramètres qui s 'additionnent : la nécessité de faire plus de bénéfices, un coût de financement plus élevé et l'obligation de mobiliser plus de fonds propres, immobilisés pour le ratio de solvabilité qui ne rapportent rien à la banque.

L'addition de ces  3 facteurs va avoir inévitablement pour conséquence que les banques vont devenir beaucoup plus sélectives dans les crédits accordés aux entreprises et que les taux  vont augmenter. 

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche