Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 15:09

reflechir.jpgC'est une question que le futur créateur d'entreprise doit vraiment se poser. Cet  article ne répondra pas dans les détails car cela serait trop long, mais il va aborder les points principaux nécessaires à la prise de décision. Plus de détails peuvent être obtenus en posant des questions précises en cliquant sur le choix " Contact" à droite de l' article, dans

la rubrique " Présentation".

Ce qui séduit au premier abord dans le statut d'auto-entrepreneur ce sont :  la facilité d'inscription , quelques clics en dix minutes depuis chez soi sur son ordinateur, pas de frais rédaction de statuts, pas de frais d'enregistrement, ni de publication, et une comptabilité des plus sommaire. C'est simple et çà peut .......rapporter gros.( déjà entendu cela quelque part..........!) 

L'EURL, la SARL,  il faut rédiger des statuts, les enregistrer, s'inscrire au Registre du  Commerce et des Sociètés et avoir un comptable. Donc, c'est compliqué et c'est cher.

Voyons cela de plus près :

Sur le plan juridique un auto-entrepreneur en cas problème financier (des dettes par exemple) est indéfiniment responsable sur ses biens propres. Vous faites faillite, c'est déjà désagréable et bien, on peut venir vous saisir  votre logement et vos meubles. Pour le gérant de la SARL ou EURL, la responsabilité est limitée aux parts sociales, donc si vous créer une société au capital de 1 €, aucun souci. Une parade existe toutefois, l'auto-entrepreneur peut faire devant notaire

une déclaration d'insaisissabilité de ses biens ne servant pas à son activité et en faire la publication officielle.( Tiens, voilà des frais ). Parmi les auto-entrepreneurs qui le sait , qui le fait ? Le nouveau statut l'EIRL, devrait résoudre cela.

Pour l'EURL, SARL, on trouve facilement sur le net des statuts type, gratuits, faciles à compléter.

Les droits d'enregistrement  sont d'environ 90€, et la publication dans les annonces légales environ 200€. Donc, pour 300€, vous voila gérant d'une véritable société. C'est quand  même pas hors de prix.  Bien sûr, si vous confiez cela  à un professionnel, la facture sera entre 1000 et 1500€. Pour le comptable, vous pouvez  négocier au moins les deux premières années un paiement mensuel de 100 à 150€.

Et il ne  faut pas oublier que si vous êtes chômeur, le Pôle Emploi, vous considéra tout autrement, c'est à dire que si vous ne vous rémunérez pas en tant que gérant  (c'est ce qu'il faut faire), vous toucherez tous les mois vos allocations chômage pendant 15 mois ( si vous y avez  au moins ces droits). Et si votre société fait des bénéfices à la fin de l'année, après paiement d'un impôt de 33%, vous pourrez vous verser ce qui reste, sous forme de dividendes, sans que cela affecte en aucun cas ,ce que vous verse Pôle Emploi.

Alors, est ce que cela ne mérite pas de réfléchir ?

Partager cet article

Repost 0
Published by le banquier entrepreneur - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • Le blog de creer-gerer-une-entreprise
  • : répondre gratuitement aux questions que se posent les nouveaux créateurs d'entreprises pour les aider dans leur activité
  • Contact

Profil

  • le banquier entrepreneur
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant  d'une belle PME,  ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre 
pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs  et dirigeants d'entreprises .
  • banquier à la retraite depuis peu , devenu gérant d'une belle PME, ayant la double expérience de la vie de l'entreprise, et encore du temps libre pour apporter gratuitement des réponses aux créateurs et dirigeants d'entreprises .

Recherche